Pas de commentaire

Acheter, rénover et valoriser : le triptyque gagnant

Acheter, rénover et valoriser

Acheter un logement à rénover est la bonne idée de la rentrée. Et, si parfois, entreprendre des travaux peut faire peur, il faut savoir que cela en vaut la peine car les avantages sont nombreux. En plus d’un prix d’achat moins élevé que le neuf ou l’ancien « prêt à vivre » (souvent inaccessible), cela permet d’aménager son logement à ses goûts et à son mode de vie (en prévoyant, par exemple, un espace dédié au télétravail). Le tout, en augmentant parfois considérablement la valeur de son bien. C’est donc l’opportunité de réaliser une belle opération patrimoniale, voire d’empocher une plus-value lors de la revente.

Acheter, rénover et valoriser

Un coup de pouce, pour tous, dès 2021

Si la rénovation englobe plusieurs types de travaux, la rénovation énergétique valorise à coup sûr le bien. Citons l’isolation des combles, des murs et des planchers ou encore l’installation d’un système de chauffage plus performant. Ces travaux d’isolation thermique réduisent à la fois les factures de chauffage, améliorent le confort et optimisent le diagnostic de performance énergétique ; le fameux DPE, allant de la lettre A (la meilleure) à la lettre G (la moins bonne). Les pouvoirs publics encouragent cette démarche, avec tout un arsenal d’aides financières (TVA réduite, éco-prêt à taux zéro, certificats d’économie d’énergie, etc…) : n’oublions pas que rénover l’habitat existant est beaucoup moins consommateur en CO 2 que construire du neuf. C’est d’ailleurs l’un des leitmotivs éco-responsables de Covalem : produire de nouveaux logements, à partir d’une division immobilière. Covalem achète ainsi directement aux particuliers des vastes biens au prix du marché pour les diviser ensuite en plusieurs logements qui sont revendus à des prix attractifs.

« Travaux à prévoir »

Point positif, le plan de relance prévoit d’ouvrir le dispositif MaPrimeRénov’, dès 2021 (et même aux travaux engagés à partir du 1er octobre 2020), à tous les propriétaires et ce, sans aucune condition de revenus. Cette aide était jusqu’alors réservée aux ménages les plus modestes. Avec un barème évolutif en fonction des revenus et du type de travaux. Les nouveaux barèmes devraient être précisés d’ici à la fin du mois de septembre. Il est par conséquent temps de prospecter dans l’ancien, sans attendre, pour dénicher un logement « avec travaux à prévoir » et le parfaire à votre image. Aujourd’hui, Covalem propose à la vente plusieurs logements à rénover (du studio à la maison de ville) dans des endroits très convoités, notamment sur l’axe Marseille, Aix-en-Provence et sur la région de Montpellier. À vous de jouer !

 

Sébastien Jouët

Groupe Covalem