Aucun commentaire

Le Clos de la bergerie accueille ses nouveaux propriétaires, un projet immobilier réussi pour Covalem.

un projet immobilier
un projet immobilier

Après 20 mois de construction, les 11 villas du Clos de la bergerie ont ouvert leurs portes à leurs nouveaux propriétaires. En plein cœur du quartier Saint-Antoine dans le 15e arrondissement de Marseille, au pied de l’église, ce petit lotissement forme un véritable village dans la ville grâce à COVALEM et ses partenaires. Un beau projet immobilier de construction et peut-être pas le dernier !

Un projet immobilier d’envergure réussi

Le pari a été tenu moins de 2 ans après le début des travaux en septembre 2020. Les nouvelles villas avec jardin ont été livrées en mai de cette année et l’inauguration officielle a eu lieu le 1er Juillet 2022.

Une belle opération commerciale puisque toutes les villas se sont vendues en moins de 3 mois ! Ce pari immobilier est une réussite lorsque l’on tient compte que la construction s’est faite dans des délais très raisonnables malgré le contexte des deux dernières années.

En effet, tous les engagements de prix ont été respectés nonobstant l’inflation, la crise du Covid-19 et à la guerre en Ukraine. Covalem a absorbé l’augmentation du coût des matériaux et ainsi que la pénurie de la main d’œuvre pour livrer les biens à temps à leurs nouveaux propriétaires.

Un engagement local au niveau de la construction

Pour la construction du Clos de la bergerie, il a été fait appel à des artisans du secteur et des entreprises de la région. C’est un véritable engagement que COVALEM poursuit dans l’ensemble de ses projets immobiliers en s’entourant de partenaires locaux.

Ce genre type de projet immobilier allant de l’étude du projet de construction à la livraison des biens neufs est une première pour Covalem. Une réussite qui pourrait susciter à l’avenir d’autres projets similaires.

Aucun commentaire

Le marché immobilier sur Aix-Marseille toujours en progression

Les dernières années, les taux d’emprunt étaient historiquement bas, rendant le marché immobilier tendu en France. Aucune zone française n’échappe à l’évolution des prix, et nous assistons à des changements profonds. Certaines villes moyennes qui suscitaient peu d’intérêt jusque-là sont devenues rapidement prisées (->Immobilier, le retour des villes à taille humaine). Le marché immobilier en région Sud, zone littorale particulière prisée, a particulièrement évolué. Aix-en-Provence, Marseille, ville boudée par les investisseurs jusqu’il y a quelques années, et leurs alentours sont les zones les plus concernées par l’augmentation des prix immobiliers dans la région Sud.

Alors quelles sont les raisons de cette grande attractivité ? Le prix de l’immobilier est-il élevé sur toute la région ? Existe-t-il encore des opportunités ?

L’évolution de l’immobilier en région Sud et conjoncture

La population de la zone depuis les années 90 a augmenté d’environ 15%, cette évolution démographique est principalement imputée aux nouveaux arrivants. Chaque année, près de 20 000 personnes font le choix de s’installer dans la région, et plus particulièrement sur le littoral et la vallée du Rhône. Le nombre de résidences secondaires y est également plus important qu’ailleurs, soit environ 17%.

marseille-5271931_960_720

Les zones urbaines d’Aix-en-Provence, Marseille, Nice, Toulon et d’Avignon concentrent 78% de la population de la région. La demande en immobilier y est devenue supérieure à l’offre rendant le marché immobilier en Région Sud tendu.

Ainsi, depuis plusieurs années, le nombre de logements neufs a considérablement augmenté. L’année dernière, 33 000 constructions de logements ont été autorisées. Concernant les prix observés, la tendance est supérieure à la moyenne française, le prix moyen au m2 en logement neuf avoisinant les 4 000€ contre 3 655€ sur l’ensemble du territoire. Bien que l’écart de prix au m2 dans l’ancien est moins important, il reste toutefois non négligeable avec ses 3 393€ au m² en région Sud contre 3 211€ dans le reste de la France.

L’évolution de l’immobilier en région Sud et conjoncture

La région Sud s’étend sur 31 400 km2 et s’étale en longueur sur le littoral, remonte vers les Alpes et est composé de nombreuses zones naturelles. La douceur du climat, la mer Méditerranée et la diversité des paysages en font une zone géographique à forte attractivité. La région est également économiquement bien placée. Développement, investissement, emploi, dynamisme et productivité sont des clefs de voûte de la stratégie régionale avec de nombreux pôles économiques, comme par exemple Euroméditerranée à Marseille ou Sophia Antipolis dans les Alpes-Maritimes. La région Sud est également devenue touristiquement fortement attractive depuis 2008 et le classement de Marseille en Capitale européenne de la Culture en 2013 n’a fait que confirmer cet engouement de la part des visiteurs. De surcroît, la douceur du climat en fait un lieu de villégiature privilégié pour les retraités, nombreux à s’y installer.

Toutes ces raisons expliquent l’engouement immobilier pour la région. Jusque là très inégaux, les prix de l’immobilier commencent à se lisser en fonction des départements. La métropole Aix-Marseille-Provence devenant de plus en plus attractive. Elle rattrape au fur et à mesure son retard par rapport aux autres métropoles du littoral.

Aix-en-Provence était déjà classée, il y quelques années, parmi le top 10 des villes les plus chères de France. Ceci s’explique non seulement de par la douceur de vivre qui s’y dégage. Mais également car Aix-en-Provence est une ville animée, avec un centre-ville historique prestigieux et très dynamique. Avec davantage d’acquéreurs que de biens à vendre, le marché immobilier aixois est tendu depuis quelques années. Par conséquent, les prix de l’immobilier ont également fortement évolué dans les communes limitrophes. Si les prix commencent à converger, certaines zones, de Marseille notamment, connaissent des évolutions très disparates et restent bien en retard.

Marseille et ses alentours, une flambée des prix historique et inégale

Un des faits marquants du marché immobilier en Région Sud est la soudaine augmentation des prix à Marseille. Entre l’été 2020 et l’été 2021, ils se sont envolés de 7 % et jusqu’à 13% dans les quartiers les plus prisés. Et les prix n’en finissent pas de grimper. La tendance devrait se poursuivre en 2022. Certes le prix moyen au m² a dépassé les 4000 € dans le 7e, le 8e et le 9e, et les arrondissements 2,3,5,10 et 12 ont enregistré une progression de +14 % en 2021. Pourtant, cette évolution est très inégale et certains quartiers restent fortement abordables.

Tandis que le centre-ville de Marseille connaît un essor particulier, le prix moyen au m² est inférieur à 2000€ dans le 14e et le 15e et il a même baissé dans le 14e et le 11e.

Subséquemment à cela, les alentours de Marseille ont également bénéficié d’une grande évolution. La Côte Bleue, par exemple, bénéficie d’une excellente situation géographique, à seulement 20 minutes de Marseille et 30 minutes d’Aix-en-Provence. Les prix sur l’ensemble des communes la composant ont fortement augmenté ces dernières années.

Le marché devenant de plus en plus tendu à Aix-en-Provence et à Marseille, d’autres villes moyennes alentours commencent aussi à voir leur prix de vente augmenter, c’est le cas d’Aubagne et de Marignane par exemple.

Ainsi, bien que le littoral de la zone soit fortement prisé, l’évolution du marché de l’immobilier en région Sud s’étend bien au-delà et les prix continuent d’être impactés dans certaines zones périurbaines fortement attractives. Le concept Covalem prend tout son sens dans ce contexte où la demande est supérieure à l’offre. En achetant et divisant de grandes maisons ou biens immobiliers pour produire de nouveaux logements, Covalem permet de répondre aux nouveaux besoins tout en évitant les effets néfastes liés à l’étalement urbain.

 

Découvrez le concept: https://www.covalem.fr/le-concept-division-immobiliere/

Aucun commentaire

En 2022 MaPrimeRénov’ évolue et se renforce avec deux nouveaux dispositifs

Depuis le 1er janvier 2020, le dispositif d’aide à la rénovation énergétique MaPrimeRénov’ n’a cessé de se renforcer et d’évoluer. Cette année ne faisant pas exception, les critères afin d’accéder à cette aide ont quelque peu évolués. Qui plus est, face à l’important succès du dispositif en 2021 (lien vers article), le gouvernement a récemment annoncé que le dispositif d’aide, en plus d’être prolongé, serait renforcé en 2022.

Quelles sont les principales évolutions du dispositif MaPrimeRénov’

Depuis le 1er janvier 2022, afin de pouvoir prétendre à la prime, les logements doivent avoir été achevés depuis plus de 15 ans, contre 2 ans l’année précédente. Seule petite exception, le remplacement d’une chaudière fonctionnant au fioul peut être éligible même si le logement ne respecte pas la première règle.

Autre changement, pour être éligible à l’aide, le délai pour occuper ou louer le logement à titre de résidence principale, après la date de demande du solde de la prime, passe de 6 mois à 1 an. Cette occupation devant être effective au moins 8 mois par an, soit deux mois de plus.

Le délai de réalisation des travaux est également allongé d’un an. Leur achèvement doit maintenant être réalisé dans un délai de 2 ans à compter de la notification de la décision d’octroi de la prime. Toutefois, si une avance a été versée durant les travaux, le propriétaire a 1 an pour les terminer.

Un succès spectaculaire en 2021 et deux nouveaux dispositifs en place pour 2022

En fin d’année 2021, un nombre record de demandes avaient été déposées pour obtenir MaPrimeRénov’. Au final, ce sont près de 650 000 aides qui ont été accordées par l’État dans le cadre du dispositif en 2021, soit 4,5 fois plus de dossiers qu’en 2020. En 2 ans, et avec 2,06 milliards d’euros d’aides distribuées, MaPrimeRénov’ est devenue le principal levier de la rénovation énergétique en France.

Ainsi, la Ministre du Logement Emmanuelle Wargon s’estime très satisfaite des résultats de cette aide. Après avoir reconduit le dispositif pour 2022, elle avait annoncé, en octobre dernier, le lancement de deux nouvelles aides complémentaires, MaPrimeRenov’ Sérénité et Mon Accompagnateur Renov’.

Ma Prime Rénov’ Sérénité est une aide qui vise à remplacer le dispositif Habiter Mieux de l’Anah. Elle est applicable dans le cadre d’une rénovation dites « globale » d’un logement énergivore.  5,5 millions de foyers aux revenus modestes à très modestes y seront éligibles, et son montant pourra représenter jusqu’à la moitié du coût des travaux, avec un plafond de 30 000 euros. L’objectif ici est de permettre aux logements à grande consommation de réaliser un gain énergétique d’au moins 35%. C’est là que la différence se fait avec le dispositif MaPrimeRénov’. Cette obligation de résultat sur les gains énergétiques n’étant un critère obligatoire que pour MaPrimeRénov’ Sérénité.

Autre impératif, les bénéficiaires de MaPrimeRénov’ Sérénité doivent se faire accompagner dans la réalisation de leur projet de rénovation. Ainsi, un nouveau dispositif a vu le jour en 2022 : “Mon Accompagnateur Rénov”.

L’objectif de Mon Accompagnateur Rénov’, est d’aiguiller et de conseiller les ménages sur les travaux de rénovation à réaliser sur leur logement. Les versements des aides pourront également être mieux contrôlés et les tentatives d’escroquerie limitées.

Aucun commentaire

Les 5 étapes d’une vente réussie avec COVALEM

Il y a un an nous vous présentions comment COVALEM révolutionnait le concept d’achat-revente en proposant aux vendeurs de simplifier leur vente immobilière en leur achetant directement leur bien. Depuis COVALEM tient sa promesse et son concept continue de se développer.

Plus de 53 offres au prix du marché et 4 millions d’euros d’acquisitions réalisées en 2021

En un an, nous avons permis à de nombreux propriétaires de vendre facilement et rapidement leur bien immobilier en leur soumettant une offre d’achat au prix du marché.

Ainsi, COVALEM est devenu une référence dans la région Sud et aux alentours, nous achetons des biens dans toute la région et les départements avoisinants, et ce jusqu’à Montpellier. Notre offre « Vous vendez ? Nous achetons votre maison ! » est devenue synonyme d’une vente immobilière réussie et sans contraintes. En 2022, COVALEM prévoit déjà plus de 6 millions d’euros d’acquisitions.

Les 5 étapes de votre vente avec COVALEM

La vente immobilière avec COVALEM se déroule en plusieurs étapes dont la première est la vérification de l’adéquation de votre maison à nos critères d’achat. Ainsi, nous vous demandons de remplir un questionnaire en ligne afin de nous parler de votre maison.

Si votre bien est éligible, nous vous contacterons rapidement pour organiser une visite avec l’un de nos experts. Cette rencontre sera l’occasion d’évaluer votre bien et de confirmer qu’il rentre bien dans nos critères.

Suite à la visite de notre expert ce dernier vous enverra sous quelques jours une valeur indicative pour l’achat de votre maison par COVALEM. Cette évaluation, basée sur les prix du marché et l’état de votre bien, permettra d’établir les conditions de la vente et de déterminer ensemble si elle peut se réaliser.

Si les conditions proposées vous conviennent, nous vous enverrons une offre d’achat écrite, ferme et définitive que vous serez ensuite libre d’accepter.

Si vous acceptez notre offre d’achat, alors c’est une vente immobilière réussie ! Nous prenons en charge toutes les démarches et signerons ensuite le compromis de vente chez le notaire.

Ainsi, COVALEM propose aux propriétaires une alternative simple, rapide et sécurisée pour leur vente immobilière.

 

Retrouvez les étapes détaillés: https://www.covalem.fr/vendez-en-5-etapes-vendre-sa-maison-a-marseille/

Aucun commentaire

Villa de luxe à Gordes, location saisonnière ou pied-à-terre

L’achat d’une grande villa de luxe à Gordes, la capitale du Lubéron, voici la nouvelle opération immobilière réalisée par COVALEM. Cette spacieuse propriété initialement exploitée en gites de luxe par les anciens propriétaires a été rachetée en juin 2021 par le promoteur immobilier et marchand de biens spécialiste de la division immobilière.

L’objectif de cette opération : diviser pour proposer à la vente des logements destinés à des investisseurs en quête d’une belle rentabilité ou à des acquéreurs désireux de profiter d’un pied-à-terre à Gordes.

Une vente rapide pour les propriétaires et au prix du marché qui, sans la solution de vente COVALEM, auraient pu mettre de nombreux mois supplémentaires pour trouver un acheteur ayant la capacité, ou même la volonté, d’acquérir ce type de bien.

De belles opportunités pour de l’investissement locatif à grande rentabilité ou dans un pied-à-terre.

L’ensemble des logements de cette belle demeure entièrement réalisée en pierres sèches ont été rénovés en 2014. COVALEM a ensuite procédé à des travaux de division pour découper la propriété en 6 lots de caractère offrant à leur futurs propriétaires un potentiel locatif saisonnier hautement rentable ou un pied-à-terre situé au plein cœur du Lubéron. Une jolie piscine paysagère vient compléter un des logements ajoutant confort au charme de cette petites résidences.

Les 6 lots en cours de commercialisation sont les suivants :

– Un studio de 31 m² avec jardin (vendu)

– Un studio de 26 m² avec jardin (vendu)

– Un appartement T3 de 54 m² avec terrasse entourée de verdure

– Deux bastidons de 80 et 86 m² (vendu)

– Un magnifique terrain constructible de 894 m² (vendu)

Des logements de toutes les tailles et toutes les superficies idéals pour des investisseurs en quêtes d’un investissement locatif à la nuit, au weekend ou à la semaine avec une très belle rentabilité, ou d’un pieds à terre en plein cœur du Lubéron. Le tout dans un lieu fortement prisé des touristes l’été comme hors saison.

Aucun commentaire

Immobilier, le retour vers les villes à taille humaine

Plus d’un an et demi après le tout premier confinement en France et bien que de nombreuses habitudes de vie soient revenues, l’envie de se mettre au vert et de sortir des grandes villes pour accéder à une meilleure qualité de vie, une tendance s’étant accentuée pendant les confinements, semble plus que jamais être d’actualité. En 2021, les zones rurales ont été plébiscitées par les acheteurs, particulièrement les villes situées dans un rayon d’1h30 autour des grandes agglomérations. Depuis le début de l’année le prix de l’immobilier a augmenté de 7,4% dans les communes, contre + 3,3% dans les grandes villes. L’attrait des petites et moyennes villes au détriment des grandes s’explique à plusieurs niveaux. Cette nouvelle tendance faisant évoluer profondément le marché de l’immobilier n’est pas sans conséquences.

Les petites et moyennes villes ont le vent en poupe

Entre les différents confinements et la généralisation du télétravail, la pandémie des deux dernières années a décidément eu un effet incontestable sur l’immobilier. Les français ont de plus en plus envie de campagne, d’espace supplémentaire et souhaitent sortir des grandes villes.

En effet, selon une enquête menée en ligne du 16 au 18 février 2021 par Harris Interactive, 65 % des français expriment une préférence de principe pour un gain de superficie au détriment de la proximité du centre-ville. Egalement, une seconde étude montre que 72% des sondés se disent attirés par les petites villes de moins de 20 000 habitants et 68% d‘entre eux confient qu’ils seraient également attirés par le fait de vivre dans une commune de zone rurale. L’immobilier s’est ainsi dynamisé en province, y compris dans les petites villes.

Cette tendance s’explique à plusieurs niveaux. Suite aux différents confinements le besoin de réorganiser son intérieur, d’augmenter la superficie de ses espaces de vie et d’avoir accès à un extérieur est de plus en plus présent. Les prix de l’immobilier dans les grandes villes ayant fortement augmenté ces dernières années, ces nouvelles exigences de la part des acheteurs sont difficilement accessibles. De surcroit, avec le développement du télétravail, le bien-être chez soi est devenu plus important que la proximité de son lieu de travail. Le besoin de nature, d’espace, est également de plus en plus présent, ainsi, quitter les grandes villes pour accéder à une meilleure qualité de vie est devenu une des grandes tendances en 2021.

Un impact à la hausse sur le marché de l’immobilier

Cet engouement pour les moyennes et petites villes alimente la hausse des prix de l’immobilier dans beaucoup de communes. Ainsi, les différences de prix entre les grandes villes les plus chères et les villes moyennes ont commencé à se rééquilibrer, le prix moyen des premières se stabilisant ou même reculant, là ou celui des secondes augmente fortement.

Les prix des zones rurales au 1er novembre 2021 avaient rattrapé leur niveau de 2008. Depuis le 1er janvier 2021, l’indice des campagnes progresse de 6,6 % versus 4,2 % pour la France entière et seulement 2,9 % pour les 50 plus grandes villes. Cette progression n’est pas équitablement répartie sur tout le territoire, les zones périurbaines bénéficiant d’une forte demande. Dans les villes moyennes les prix décollent également, pour exemple, en un an ils ont augmenté de 10% à Reims et entre 5 à 10 % à Aubagne.

Ce changement des habitudes des français est d’autant plus démontré par l’exemple révélateur de Paris dont les prix intra-muros ont baissé de 1,3% la dernière année, alors que dans la couronne ils augmentent de 2,5 à 5,2%.

Cette évolution du marché de l’immobilier, bien que permettant de réduire les inégalités entre grandes villes et campagnes, peut toutefois s’avérer source de tensions, notamment pour les locaux, pour qui l’augmentation des prix de l’immobilier peut représenter un frein à l’accession à la propriété.

Aucun commentaire

BASTIDE du sous-bois doré, FUVEAU (Bouches-du-Rhône)

COVALEM vous présente sa dernière acquisition sur la commune de FUVEAU à proximité d’AIX-EN-PROVENCE. Une grande BASTIDE située au pied de la Sainte-Victoire et proche des accès autoroutiers.  

La Bastide du sous bois doré

Cette magnifique bastide va être divisée en trois appartements atypiques avec un espace extérieur privatif pour chacun des logements :

  • Un appartement comme une maison d’environ 140 m2, prêt à vivre et bénéficiant d’une large terrasse, d’un jardin privatif ainsi que d’un grand garage.
  • Un appartement T3 comme une maison à rénover et comprenant un grand jardin privatif avec cuisine d’été.
  • Un appartement T2 prêt à vivre avec son petit jardin privatif.

Une opération d’achat-revente qui a permis au vendeur d’obtenir un prix supérieur à celui du marché et qui permettra en même temps aux acquéreurs de bénéficier d’un cadre de vie rare à la vente pour un prix très bien placé.

La commercialisation des lots débutera dans les prochaines semaines.

 

Vous vendez un bien divisible ? Nous l’achetons !

Aucun commentaire

Les Bastides de La Courtoise situés à SAINT-MAXIMIN-LA-SAINTE-BEAUME (VAR)

COVALEM est fier de vous présenter sa nouvelle acquisition sur la commune de SAINT-MAXIMIN-LA-SAINTE-BEAUME (VAR) dénommée “Les Bastides de La Courtoise”.

“Les Bastides de La Courtoise”

Un ensemble immobilier datant de 1750 situé dans un cadre enchanteur à 2 km du centre-ville et composé de 4 bastides déjà existantes avec le charme rare de l’ancien.

Chaque bastide bénéficie d’un jardin privatif et d’une piscine commune qui viendront combler les acquéreurs à la recherche d’un espace extérieur.

Au programme de cet ensemble immobilier atypique, la rénovation des parties communes, la mise en conformité du système d’assainissement et de la distribution électrique.

Les lots sont vendus en l’état pour permettre aux acquéreurs d’aménager et de rénover à leurs goûts.

 

Vous vendez un bien divisible ? Nous l’achetons !

Aucun commentaire

Immobilier à Marseille : les villas du clos de la Bergerie sont maintenant toutes hors d’air

projet immobilier à Marseille

Les travaux du Clos de la bergerie, projet immobilier à Marseille dans le secteur de Saint-Antoine, un quartier familial du 15ème arrondissement, ont commencé en septembre 2020. Après un peu plus d’un an de travaux, les 11 villas composant ce nouveau lotissement sont maintenant hors d’air.

Un village dans la ville.

Il y a trois mois nous vous annoncions que les maisons étaient hors d’eau. Ce beau projet immobilier à Marseille en plein cœur du quartier La martine et au pied de l’église commence à toucher à sa fin, les maisons étant maintenant hors d’air.

La mise hors d’air est une étape cruciale de la construction d’une maison. En effet, elle consiste à rendre étanche à l’air le bâtiment, notamment par la pose des menuiseries sur toutes les ouvertures, le cloisonnement et la réalisation des plafonds. Ainsi, les portes, les fenêtres, les plafonds et les toitures ont été finalisées.

projet immobilier à Marseille

Plus que quelques étapes avant la livraison des lots de ce beau projet immobilier à Marseille à leurs nouveaux propriétaires. 

L’aménagement intérieur des maisons a également déjà commencé. La prochaine grande étape sera donc la réalisation des voies d’accès dont les travaux vont débuter courant décembre.
Date de livraison finale prévue pour cet ambitieux projet immobilier à Marseille : 1er semestre 2022

projet immobilier à Marseille
projet immobilier à Marseille
projet immobilier à Marseille
Aucun commentaire

Une deuxième vie pour l’atelier des santons SCATURRO à Aubagne (Bouches-du-Rhône)

santons SCATURRO à Aubagne

Véritable symbole régional, le santon de Provence perpétue un savoir-faire unique et une fabrication artisanale en France. Très reconnu dans la région l’atelier du santonnier Daniel Scaturro est depuis de nombreuses années une institution pour les habitants d’Aubagne et alentours, un lieu de création qu’il était également possible de visiter.

Né à Aubagne en 1954, Daniel Scaturro est passionné de l’argile depuis qu’il est tout petit, il en a fait son métier et est devenu un maitre santonnier récompensé à de nombreux concours, médaillé par les villes de Marseille et d’Aubagne, élu meilleur ouvrier de France pour la première fois en 1997, puis ensuite à de nombreuses reprises. Après de nombreuses années monsieur Scaturro a décidé de prendre sa retraite et a mis son atelier en vente. Une vente qui, étant données la complexité du lieu et la volonté de monsieur Scaturro de conserver l’essence historiquement artisanale du lieu, fut difficile, le bien peinant à trouver un repreneur.

COVALEM a alors proposé à son propriétaire de racheter son atelier à Aubagne et de le transformer tout en respectant l’esprit et l’historique du lieu et, ainsi, de lui donner une nouvelle vie. Le bien va ainsi être entièrement rénové (façade, toiture, parties communes, menuiseries) tout en conservant son caractère qui en fait un lieu unique, puis ensuite divisé pour créer 4 nouvelles unités :

• 2 locaux commerciaux en rez-de-chaussée

• 1 appartement T3 au 1er étage

• 1 studio au 1er étage

santons SCATURRO à Aubagne

Chacun de ces espaces sont vendus prêts à être aménagés par leurs nouveaux propriétaires en fonction de leurs activités respectives. Grâce à la division immobilière, l’atelier des santons SCATURRO à Aubagne, tout en laissant une empreinte historique, a laissé place à de nouveaux artisans qui continueront d’enrichir l’histoire de cette belle ville d’Aubagne.


Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies nécessaires contribuent à rendre le site web utilisable en activant des fonctions de base comme la navigation de page et l'accès aux zones sécurisées du site web. Le site web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Pour utiliser ce site web, nous utilisons les cookies suivants qui sont techniquement nécessaires
  • PHPSESSID

Ce cookie est utilisé pour distinguer les humains des robots. Ceci est bénéfique pour le site web afin de créer des rapports valides sur l'utilisation du site.
  • _GRECAPTCHA
  • rc::a
  • rc::b
  • rc::c
  • rc::d-15#

Refuser tous les services
Accepter tous les services