Aucun commentaire

Immobilier, le retour vers les villes à taille humaine

Plus d’un an et demi après le tout premier confinement en France et bien que de nombreuses habitudes de vie soient revenues, l’envie de se mettre au vert et de sortir des grandes villes pour accéder à une meilleure qualité de vie, une tendance s’étant accentuée pendant les confinements, semble plus que jamais être d’actualité. En 2021, les zones rurales ont été plébiscitées par les acheteurs, particulièrement les villes situées dans un rayon d’1h30 autour des grandes agglomérations. Depuis le début de l’année le prix de l’immobilier a augmenté de 7,4% dans les communes, contre + 3,3% dans les grandes villes. L’attrait des petites et moyennes villes au détriment des grandes s’explique à plusieurs niveaux. Cette nouvelle tendance faisant évoluer profondément le marché de l’immobilier n’est pas sans conséquences.

Les petites et moyennes villes ont le vent en poupe

Entre les différents confinements et la généralisation du télétravail, la pandémie des deux dernières années a décidément eu un effet incontestable sur l’immobilier. Les français ont de plus en plus envie de campagne, d’espace supplémentaire et souhaitent sortir des grandes villes.

En effet, selon une enquête menée en ligne du 16 au 18 février 2021 par Harris Interactive, 65 % des français expriment une préférence de principe pour un gain de superficie au détriment de la proximité du centre-ville. Egalement, une seconde étude montre que 72% des sondés se disent attirés par les petites villes de moins de 20 000 habitants et 68% d‘entre eux confient qu’ils seraient également attirés par le fait de vivre dans une commune de zone rurale. L’immobilier s’est ainsi dynamisé en province, y compris dans les petites villes.

Cette tendance s’explique à plusieurs niveaux. Suite aux différents confinements le besoin de réorganiser son intérieur, d’augmenter la superficie de ses espaces de vie et d’avoir accès à un extérieur est de plus en plus présent. Les prix de l’immobilier dans les grandes villes ayant fortement augmenté ces dernières années, ces nouvelles exigences de la part des acheteurs sont difficilement accessibles. De surcroit, avec le développement du télétravail, le bien-être chez soi est devenu plus important que la proximité de son lieu de travail. Le besoin de nature, d’espace, est également de plus en plus présent, ainsi, quitter les grandes villes pour accéder à une meilleure qualité de vie est devenu une des grandes tendances en 2021.

Un impact à la hausse sur le marché de l’immobilier

Cet engouement pour les moyennes et petites villes alimente la hausse des prix de l’immobilier dans beaucoup de communes. Ainsi, les différences de prix entre les grandes villes les plus chères et les villes moyennes ont commencé à se rééquilibrer, le prix moyen des premières se stabilisant ou même reculant, là ou celui des secondes augmente fortement.

Les prix des zones rurales au 1er novembre 2021 avaient rattrapé leur niveau de 2008. Depuis le 1er janvier 2021, l’indice des campagnes progresse de 6,6 % versus 4,2 % pour la France entière et seulement 2,9 % pour les 50 plus grandes villes. Cette progression n’est pas équitablement répartie sur tout le territoire, les zones périurbaines bénéficiant d’une forte demande. Dans les villes moyennes les prix décollent également, pour exemple, en un an ils ont augmenté de 10% à Reims et entre 5 à 10 % à Aubagne.

Ce changement des habitudes des français est d’autant plus démontré par l’exemple révélateur de Paris dont les prix intra-muros ont baissé de 1,3% la dernière année, alors que dans la couronne ils augmentent de 2,5 à 5,2%.

Cette évolution du marché de l’immobilier, bien que permettant de réduire les inégalités entre grandes villes et campagnes, peut toutefois s’avérer source de tensions, notamment pour les locaux, pour qui l’augmentation des prix de l’immobilier peut représenter un frein à l’accession à la propriété.


Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies nécessaires contribuent à rendre le site web utilisable en activant des fonctions de base comme la navigation de page et l'accès aux zones sécurisées du site web. Le site web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Pour utiliser ce site web, nous utilisons les cookies suivants qui sont techniquement nécessaires
  • PHPSESSID

Ce cookie est utilisé pour distinguer les humains des robots. Ceci est bénéfique pour le site web afin de créer des rapports valides sur l'utilisation du site.
  • _GRECAPTCHA
  • rc::a
  • rc::b
  • rc::c
  • rc::d-15#

Refuser tous les services
Accepter tous les services